Accueil » Coming out » Nos conseils pour bien faire son coming out

Nos conseils pour bien faire son coming out

Faire son coming out peut-être effrayant. Cela implique d’abord d’être sûr de son orientation sexuelle et amoureuse, puis de l’assumer aux yeux des personnes importantes pour vous.

sortir du placard

Une situation qui peut être complexe à asssumer

Sortir du placard peut être un processus très difficile. Notre société impose des codes de conduite concernant l’orientation sexuelle et l’identité de genre, et la plupart des gens reçoivent le message qu’ils doivent être hétérosexuels et doivent agir conformément à la définition du genre dans la société. Les homosexuels et les bisexuels (et autres orientations) peuvent penser qu’ils sont différents qui sont hors normes par rapport aux cases que la société leur impose. En ce sens, vous pouvez dans un premier temps developper une sorte de rejet de votre propre orientation et avoir peur que vos proches ne vous acceptent pas.

Il n’y a pas d’âge pour faire son coming out

Bien qu’il soit difficile de sortir du placard, cela peut aussi être un processus très libérateur. Vous pouvez trouver toute une communauté de personnes comme vous, et vous vous sentirez soutenu et inspiré.

Ce processus est très personnel. Pour différentes personnes, cela se produit à différents âges et de différentes manières. Certaines personnes sont conscientes de leur identité de genre depuis l’enfance, tandis que d’autres ne le réalisent qu’après de nombreuses années.

Une fois que vous avez confirmé que vous êtes lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre ou autres, vous pouvez décider d’en parler avec d’autres personnes ou de « rester dans le placard ». Vous êtes le seul à pouvoir décider quand et comment faire votre coming out en toute sécurité. Vous pouvez décider de sortir d’être ouvertement gay pour une partie de votre entourage et de ne pas en parler à d’autre. Par exemple, certaines personnes font leur coming out auprès de leur famille mais n’en parlent pas au travail. D’autres vont à l’école mais restent dans le placard avec leur famille… il n’y a pas de règles et le principal c’est que vous soyez à l’aise avec ca.

6 Etapes pour faire son coming out

La théorie Cass développée par Vivian Cass (1979) est un modèle en six étapes qui décrit le processus de développement que traverse un individu lorsqu’il conçoit et acquiert une identité non hétéro normative. Le modèle comprend des identités lesbiennes, gaies et bisexuelles. Vous pouvez vous retrouver dans l’une des étapes suivantes. Savoir que ce que vous vivez est tout à fait normal et que de nombreux autres ont vécu des expériences similaires.

  • Étape 1 : le doute : vous commencez à vous demander si vous êtes gay. En plus d’autres pensées et sentiments, vous pouvez également expérimenter le déni et la confusion.
  • Étape 2 – acceptation: Vous acceptez la possibilité de devenir gay et faites face à l’isolement social que cette nouvelle identité peut entraîner.
  • Troisième étape – Tolérance identitaire : Vous acceptez de plus en plus l’homosexualité et commencez à tolérer cette identité. Bien que la confusion et la détresse au sujet de l’orientation sexuelle aient diminué, à mesure que votre perception de vous-même et des attentes de la société à votre égard deviennent de plus en plus différentes, vous pouvez devenir de plus en plus isolé et distant. À ce stade, vous commencez généralement à contacter les membres de la communauté LGB.
  • Étape 4 – Accepter l’identité sexuelle : Vous avez résolu la plupart des problèmes liés à l’identité de genre et accepté votre identité en tant qu’homosexuel. Vous avez de plus en plus de liens avec la communauté LGBT
  • Étape 5 – Fierté de votre identité: Vous commencez à être fier d’être membre de la communauté LGB et à vous immerger dans la culture LGB. En retour, votre lien avec la communauté hétérosexuelle diminue. Parfois, vous pouvez même vous sentir en colère ou rejeté par la communauté hétérosexuelle.
  • Étape 6-Intégration de l’identité: Vous intégrez votre identité de genre à d’autres aspects de vous-même, donc ce n’est qu’une partie de l’identité globale. Vous pouvez ressentir un fort sentiment de fierté face à la colère de la communauté hétérosexuelle ou à la diminution de l’homosexualité, et vous pouvez devenir tout seul avec les autres membres des deux groupes. Vous vous sentirez plus cohérent entre votre moi public et privé.

A qui faire son coming out en premier ?

Lorsque vous parlez avec d’autres personnes, veuillez noter les points suivants : Choisissez quelqu’un qui vous soutient beaucoup pour être le premier à parler.

Lorsque vous faites votre coming out, pensez à ce que vous voulez dire et choisissez avec soin quand et où, de la manière la plus sûre et la plus encourageante. Préparez-vous à la réaction négative initiale de certaines personnes. Certaines personnes ont besoin de plus de temps que d’autres pour s’adapter à ce que vous leur dites.

Voici une vidéo de Marie Gagné avec 8 astuces pour un coming out réussi :

Et si mon coming out se passe mal ?

Votre famille réagit mal à votre coming out … en perdez pas espoir. Ne vous bloquez pas. Toutes les personnes de votre entourage ne vont pas forcément vous soutenir. C’est peut-être le moment de faire le tri dans vos relations.

En effet, voulez-vous vraiment rester en contact avec votre tante qui vous fait des remarques très déplacées sur votre orientation ? Voulez-vous vraiment rester ami avec cette personne ouvertement homophobe ?

Un coming out libérateur

Pour les gais, lesbiennes, bisexuels, transgenres et homosexuels, le coming out peut-être est difficile, mais également libérateur. Pour la plupart des gens, il faut un certain temps pour savoir qui ils sont. Il est normal d’être confus ou incertain si ou comment il apparaît. Rappelez-vous, vous n’êtes pas seul. Beaucoup d’autres personnes ont les mêmes questions et préoccupations que vous. Il existe également des personnes et des organisations qui peuvent vous soutenir ou vous guider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *